cadeau


cadeau

cadeau [ kado ] n. m.
• 1416 « lettre capitale », d'où « enjolivure » (1532); lat. pop. capitellus, de caput « tête »
1(1656) Vx Divertissement offert à une dame.
2(1669) Objet que l'on offre à qqn. 1. don, 2. présent. Un beau cadeau. Les bras chargés de cadeaux. Loc. Les petits cadeaux entretiennent l'amitié. Cadeaux de mariage. corbeille, 2. liste (de mariage). Cadeau d'anniversaire. Les cadeaux de Noël. Cadeau de nouvel an. étrenne. Faire un cadeau à qqn. offrir. Faire cadeau de qqch. à qqn. Je t'en fais cadeau. Il lui a fait cadeau d'une montre. Fam. Je vous fais cadeau des détails. épargner (cf. Faire grâce). Loc. fam. C'est un cadeau de la maison, c'est cadeau : je vous l'offre, c'est gratuit. Le café, c'est cadeau. Abusivt Cadeau gratuit. Ne pas faire de cadeau à qqn, être dur (en affaires, etc.) avec lui. Ils ne se font pas de cadeaux : ils ne se laissent rien passer. C'est pas un cadeau : c'est une personne difficile à supporter. « des mecs comme ça c'était pas un cadeau » (Perec).
En appos., pour former des comp. Papier cadeau. Paquet-cadeau, paquet cadeau : type d'emballage destiné aux cadeaux. — Cadeau-souvenir, cadeau-surprise.

cadeau nom masculin (ancien provençal capdel, capitaine, du latin capitellum, petite tête) Chose qu'on offre à quelqu'un pour lui faire plaisir, en particulier à l'occasion d'une fête ou d'un événement heureux ; présent : Un cadeau de nouvel an. En apposition, avec ou sans trait d'union, indique la destination de quelque chose : Paquet-cadeau.cadeau (difficultés) nom masculin (ancien provençal capdel, capitaine, du latin capitellum, petite tête) Orthographe Paquet cadeau. → paquetcadeau (expressions) nom masculin (ancien provençal capdel, capitaine, du latin capitellum, petite tête) Familier. C'est pas un cadeau, c'est une chose déplaisante, une personne difficile à supporter ou qui ne convient pas. Faire cadeau de quelque chose à quelqu'un, le lui donner, le lui laisser. Familier. Ne pas faire de cadeau à quelqu'un, ne rien lui passer, ne pas le ménager. ● cadeau (synonymes) nom masculin (ancien provençal capdel, capitaine, du latin capitellum, petite tête) Chose qu'on offre à quelqu'un pour lui faire plaisir, en...
Synonymes :
- don
- libéralité
- présent

cadeau
n. m. (et adv.) Ce que l'on donne en présent; objet offert. Un cadeau de mariage. Prov. Les petits cadeaux entretiennent l'amitié.
Faire cadeau de: offrir.
|| Loc. Fam. Ne pas faire de cadeau à qqn, le traiter durement; ne pas tolérer de faute de sa part.
|| (Afr. subsah., Maghreb, oc. Indien) Supplément de marchandise donné en prime par un vendeur; supplément d'argent donné en pourboire par un acheteur.
adv. Avoir qqch cadeau.
|| (Afr. subsah.) Petit don en espèces.

⇒CADEAU, subst. masc.
A.— Ce que l'on offre à quelqu'un à titre gracieux pour lui faire plaisir. Faire un cadeau; un cadeau de noces.
1. [Désigne un inanimé concr. ou un animé non humain] :
1. Il questionna Bouvard sur la manière dont les libertins s'y prennent pour avoir des femmes. — On leur fait des cadeaux, on les régale au restaurant.
FLAUBERT, Bouvard et Pécuchet, t. 2, 1880, p. 57.
2. Il est un principe social profondément enraciné parmi beaucoup de peuplades, c'est celui de la réciprocité. À l'exception de sa parenté, aucun individu ne s'attend à recevoir de cadeau gratuit ni de services librement consentis.
R.-H. LOWIE, Manuel d'anthropol. culturelle, 1936, p. 167.
SYNT. Un beau, joli, petit cadeau; un cadeau magnifique, précieux, royal; un cadeau de Noël; envoyer, offrir, recevoir un cadeau; remercier d'un cadeau; accabler, combler de cadeaux.
Loc. proverbiale Les petits cadeaux entretiennent l'amitié.
En partic. (Loc. propre ou fig.) Faire (le) cadeau de qqc. à qqn. Lui abandonner la jouissance de quelque chose :
3. Au printemps, j'irai vous trouver un dimanche matin et il faudra, bon gré, mal gré, que vous me fassiez cadeau de votre journée entière.
FLAUBERT, Correspondance, 1842, p. 93.
4. Alors, les bras nus, le cou nu, la gorge nue, elle acheva magnifiquement le festin qu'elle lui donnait, elle lui fit le royal cadeau de son corps.
ZOLA, Le Docteur Pascal, 1893, p. 241.
Arg. Petit cadeau. Payement :
5. Dans ces femmes d'ailleurs je n'ai pas trouvé l'ange
Qu'il eût fallu pour remplacer ce diable, toi!
...
Mais toutes, comme la première du cortège,
Dès avant la bougie éteinte et le rideau
Tiré, n'oubliaient pas le « mon petit cadeau ».
VERLAINE, Élégies, 1893, p. 63.
2. P. anal. [Désigne un animé humain ou un inanimé abstr.] :
6. Si vous voulez savoir des nouvelles de mon intérieur, vous apprendrez que mon larbin Émile est père d'un fils. Sa joie, quand sa femme lui a fait ce cadeau, était curieuse à voir. Autrefois, je ne l'aurais pas comprise. Maintenant, c'est différent.
FLAUBERT, Correspondance, 1872, p. 335.
7. ... ne pas tenir à la vie? Mais à quoi donc qu'il faut tenir, si ce n'est pas à la vie, le seul cadeau que le bon Dieu ne fasse jamais deux fois.
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 89.
B.— Emplois expr.
1. Expr. iron. par antiphrase [En parlant d'une chose, d'une pers.] C'est un joli cadeau! :
8. Ah! Je le connais moi le bonhomme!... Prétentieux? Orgueilleux? Lui? Un paon mais c'est rien!... écoutant jamais que les bêtises!... Ah! C'est un joli cadeau! Depuis vingt-huit ans que je l'endure! Ah! Je suis servie!
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 551.
2. Fig. et fam., souvent au sens métaph. Ne pas faire de cadeaux (à qqn, notamment à un adversaire). Frapper dur, rendre coup pour coup :
9. Il est apparu soudain dans l'embrasure de la porte... Marco lui a pas fait de cadeau. D'un coup éclair [de matraque] sur la nuque, il l'a propulsé en bas des marches.
A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 156.
PRONONC. ET ORTH. :[kado]. Enq. :/kado/. Orth. cado dans MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Le Rosier de Madame Husson, 1887, p. 687.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1416 « lettre capitale ornée » (Inv. de N.-D. de Paris, f° 8 v° dans GDF. Compl.); 1532 spéc. « lettre ornée de traits de plume » (BOURDIGNÉ, Pierre Faifeu, ch. 48 dans HUG.); 1680 (RICH. : Cadeau [...] Trait de plume figuré que les maîtres à écrire font autour des exemples), devenu terme hist. au XIXe s.; 2. 1656 « régal, fête galante offerte à une dame » (SARASIN, I, 484 dans BRUNOT t. 3, p. 258, note 3), encore dans Lar. 20e; considéré comme ancien par LITTRÉ; 3. 1669 « présent destiné à fêter qqn » cadeau nuptial (MONTFLEURY, Femme juge, III, 2 dans LITTRÉ).
De l'a. prov. capdel « personnage placé en tête, capitaine » (XIIe s.), lui-même du lat. class. capitellum; l'a. prov. a dû signifier « grande initiale ornementale (comprenant souvent une figure de personnage) placée en tête d'un alinéa »; 2, 3 d'apr. l'ornementation de fantaisie de ces lettres (le cadeau comprenant peut-être la lettre initiale de la dame).
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 453. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 131, b) 2 762; XXe s. : a) 2 643, b) 2 144.
DÉR. Cadeauter, cadot(t)er (cadoter , cadotter )(graphie de ce dernier p. plaisant.), v. trans. Synon. de gratifier (qqn de qqc.). S'il vous plaît de m'honorer de votre compagnie, de me gratifier de votre présence, de me cadotter de votre conversation (FLAUBERT, Correspondance, 1844, p. 158). Lui-même, parce qu'il était beau de visage, grand et fort, avait été cadeauté par les femmes du sobriquet de Jeanin Bouquet (A. DE CHÂTEAUBRIANT, La Brière, 1954, p. 94 dans RHEIMS 1969). Orth. cadotter dans FLAUBERT, supra; cadoter ds FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 1, 1869, p. 159; cadeauter dans FLAUBERT, Correspondance, 1876, p. 313. 1re attest. 1844, supra; dér. de cadeau étymol. 3, dés. -er avec consonne d'appui. Les formes en -o- par déformation plaisante. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. — GOHIN 1903, p. 293. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 193. — RITTER (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 365. — WARINGHIEN (G.). Géol. ling. Vie Lang. 1952, pp. 250-253.

cadeau [kado] n. m.
ÉTYM. 1416, « lettre capitale », d'où (1532) « enjolivures »; du provençal capdel « chef », fig. « lettre capitale », du lat. capitellum, dimin. de caput « tête » (→ 1. Capital).
1 (1656; langue class.). Vx. Divertissement offert à une dame.
2 (1669). Mod. Objet qu'on offre à qqn. Don, présent, souvenir.Les petits cadeaux entretiennent l'amitié (loc. prov.). || Cadeaux de noce. Corbeille, liste (de mariage). || Cadeau de nouvel an. Étrenne, gratification. || Cadeau de Noël. || Offrir, distribuer des cadeaux avec générosité, largesse, libéralité. || Un beau cadeau. || Recevoir un cadeau royal, magnifique. || Faire un cadeau à qqn. || Faire cadeau d'un livre. Offrir. || Un cadeau inattendu. Surprise.
1 (…) les bontés qu'elle prodiguait à Thérèse, lui faisant de petits cadeaux, l'envoyant chercher, l'exhortant à l'aller voir, la recevant avec cent caresses, et l'embrassant très souvent devant tout le monde.
Rousseau, les Confessions, XL.
2 Et puis, l'une à l'autre, elles se présentent des cadeaux, gentiment, avec des sourires de petites filles.
Loti, Mme Chrysanthème, XII, p. 86.
3 Le cadeau est attouchement, sensualité : tu vas toucher ce que j'ai touché, une troisième peau nous unit. Je donne à X… un foulard et il le porte : X… me donne le fait de le porter; et c'est d'ailleurs ainsi que, naïvement, il le conçoit et le dit.
R. Barthes, Fragments d'un discours amoureux, p. 89.
REM. Cadeau s'emploie en apposition pour former des composés.Pour désigner une présentation : || « L'emballage cadeau est passé dans les habitudes, dans la plus modeste boutique on vous demande toujours si “c'est pour offrir” » (l'Écho de la mode, 20 nov. 1966, p. 56). || Une boîte-cadeau. || Un coffret-cadeau.Un paquet cadeau; un paquet-cadeau.Pour désigner un objet : || « À cette époque de l'année (Noël), tous les fabricants “d'objets-cadeaux” déversent sur le marché une série de produits nouveaux conçus spécialement pour attirer l'attention et qui, rarement, correspondent à un besoin précis de l'utilisateur » (l'Express, 16 déc. 1968, p. 171). || Une idée-cadeau. || Des jetons-cadeaux. || Un cadeau souvenir.
(Mil. XVIIIe). Argot. Rémunération d'une prostituée. || N'oublie pas mon cadeau, mon petit cadeau !
(En franç. d'Afrique). Petite somme d'argent réclamée ou donnée. || M'sieu, cadeau !Adj. ou adv. En prime; gratis.
3 Loc. Faire (le) cadeau de qqch. à qqn, lui céder qqch. — ☑ (V. 1930). Fam. Ne pas faire de cadeau(x) à qqn : être dur (en affaires, etc.) avec lui.Absolt. || Ne pas faire de cadeau(x).
4 (…) ça n'avait pas dû être facile, je te le dis, parce qu'un type qui monte en gentleman dans une course avec des jockeys, il peut s'attendre à ce qu'ils ne lui fassent pas de cadeau.
Claude Simon, la Route des Flandres, p. 147.
5 (Les lycéens) n'appréciaient que les cours-détente, où l'on peut s'exprimer (…) Le prof est chic, on peut chahuter. Ils ne faisaient d'ailleurs pas de cadeaux et tourmentaient à mort le prof de musique, une chère vieille chose incapable de se défendre.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 73.
4 Loc. fam. (en parlant de qqch. ou de qqn). C'est pas un cadeau ! C'est un joli cadeau ! : c'est une chose, une personne difficile à supporter.
DÉR. Cadeauter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cadeau — CADEAU: Ce n est pas la valeur qui en fait le prix, ou bien ce n est pas le prix qui en fait la valeur. Le cadeau n est rien, c est l intention qui compte …   Dictionnaire des idées reçues

  • Cadeau — Le nom est assez courant dans l Ouest (44, 49, 72). Sens incertain. On précisera d abord qu il n a rien à voir avec le sens actuel du mot cadeau , qui date du XVIIe siècle. Le mot lui même est emprunté à l occitan capdel (= capitaine), et il a d… …   Noms de famille

  • Cadeau — (fr., spr. Kadoh), 1) kleines Freundschafts od. Gelegenheitsgeschenk; 2) Schnörkel am Anfangsbuchstaben eines Wortes; daher cadeliren mit Schnörkeln versehen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cadeau — (franz., spr. dō), Geschenk …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cadeau — (frz., spr. kadoh), Geschenk …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Cadeau — (frz. Cado), Geschenk; Schnörkel an den Anfangsbuchstaben; cadeliren, schnörkeln …   Herders Conversations-Lexikon

  • cadeau — index bounty Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • cadeau — /ka do/ s.m., fr. [dal provenz. capdel, capolettera, lettera con fregi , e quindi svolazzi , divertimento ], in ital. invar. [oggetto che si dona] ▶◀ dono, omaggio, presente, regalo. ‖ donazione, elargizione, lascito, mancia. ⇓ regalia, strenna …   Enciclopedia Italiana

  • cadeau — Cadeau, m. acut. Est une grande lettre capitale, tirée par maistrise de l art des Escrivains, ou maistres d Escriture, à gros traits de plume. Et si toute l Escriture est de tels cadeaux, on l appelle Escriture cadelée. Litera maiuscula,… …   Thresor de la langue françoyse

  • cadeau — /ka dōˈ/ (French) noun (pl cadeaux / ō/) A gift or present …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.